plus beaux refuges de montagne en France

Top des meilleurs refuges de montagne

Dernière modification le

Vous comptez partir à la montagne pour vos prochaines vacances ? C’est une superbe idée : vous y découvrirez un cadre naturel sans précédent !

L’une des activités d’été les plus répandues et appréciées en montagne reste bien la randonnée ! Cette activité à la fois sportive, détente et culturelle compte de nombreux adeptes ! D’ailleurs, quelle autre activité peut se vanter de réunir ces trois aspect en même temps ?!

Les randonnées peuvent prendre l’apparence d’une promenade en montagne sur un après-midi, ou bien, d’une aventure sur plusieurs jours ! Dans ce second cas, il vous faudra trouver des refuges de montagne prêts à vous accueillir, vous offrant repos et ressourcement !

À noter que les randonnées en raquettes l’hiver, ou bien l’alpinisme sont également des possibilités pour vous de découvrir la montagne autrement. Vous devrez également passer un peu de temps dans des refuges pour affronter l’hiver !

Vous vous apprêtez à découvrir les meilleurs refuges de montagne en France, vous êtes bien sûr d’être prêts ? Car une fois les avoir passer en revue avec Tictactrip, vous allez très certainement réserver vos vacances à la montagne… On vous aura prévenu !

Les refuges accessibles aux familles

Les chemins de randonnées sont aussi de bons moyens pour rassembler toute la famille ! Découvrir la faune et la flore de montagne avec vos enfants et vous rapprocher de la nature avec eux vous rapprochera, c’est certain ! Pas besoin non plus de faire de très longues et difficiles randonnées, vous pouvez très bien en organiser une uniquement sur un après-midi par exemple.

De ce fait, nous allons vous faire découvrir les meilleurs refuges de montagne qui vous seront accessibles pour des randonnées en famille !

Le refuge de Bostan dans les Alpes

Ce refuge se trouve dans la commune de Samoëns. Vous le trouverez à exactement 1763 mètres d’altitude. Pour y accéder, 1h45 de marche suffira ! Ce refuge est une étape très intéressante puisqu’il vous permettra de partir en direction de la Tête de Bostan le lendemain !

Ce sont de belles et longues balades en pleine nature sauvage qui vous attendent, mais aussi des balades plus tranquilles et moins fatigantes, le choix est votre à Samoëns.

Le refuge de Bostan vous propose aussi des repas le midi. C’est l’occasion rêvée pour déguster des salades d’alpages avec des produits du terroir, les diots-Polenta ou encore la célèbre croziflette. Laissez-vous tentez en partant en excursion direction le refuge de Bostan !

Le refuge du Pic du Mas de la Grave dans les Hautes-Alpes

C’est en 2017 que ce tout jeune refuge a vu le jour. Ce refuge se situe à la Grave, en face de la montagne de la Meije. C’est à 1950 mètres d’altitude que vous trouverez le refuge, en plein coeur du site Natura 2000 Goléon-Emparis. Il a été bâti sur une ancienne ruine de maison d’alpage… c’est peut-être ce qui lui donne son aspect authentique de montagne.

Pour ce qui est de l’accès au refuge, il est facilement atteignable car il suffira d’une petite marche d’1h30 depuis le hameau du Chazelet pour y arriver. Ce refuge est aussi une étape du tour des Écrins, la fameuse GR 54 (grande randonnée).

Le refuge Albert Ier, au pied du Mont-Blanc

Que demander de mieux qu’un refuge situé tout proche de notre très cher Mont-Blanc (d’ailleurs, ce n’est pas vraiment le cas… vous comprenez la référence si vous avez lu notre dernier article sur les anecdotes de montagne). Le refuge se trouve à Chamonix Mont-Blanc, très célèbre station également.

Ce refuge est très simplement accessible en famille puisque les remontées mécaniques du Col du Balme réduiront pour vous le dénivelé. Heureusement nous direz-vous, le refuge est à 2711 mètres d’altitude.

C’est au sommet du Glacier de la Tour que vous trouverez le refuge Albert Ier. Pour le petit point culture, cet endroit porte le nom du roi des Belges Albert Ier qui était un véritable passionné d’alpinisme. Perché du haut de ses 2711m, ce refuge offre un panorama exceptionnel donnant directement sur des sommets mythiques des Alpes :

  • Grande Fourche,
  • Aiguille du Tour,
  • Chardonnet,
  • la Verte et les Drus,
  • les Aiguilles Rouges
  • et l’Aiguille d’Argentière.
Le Refuge Albert Ier et sa vue imprenable ©creative commons
Le refuge Albert 1er @Creative Commons

Les refuges pour observer la faune et la flore

Ce type de refuges peuvent être un peu plus difficile d’accès (mais reste accessible bien entendu) que ceux présentés précédemment. Ils ont pour vocation de vous offrir une proximité directe et même une communion avec la nature. Découvrez la faune et la flore de près dans ces refuges.

Le refuge du Col du Palet dans le parc national de la Vanoise

Si vous vous baladez cet été ou cet hiver à 2587 mètres d’altitude du coté du Parc National de la Vanoise, vous avez de fortes chances de tomber sur le refuge du Col du Palet. Ce refuge surplombe un lac d’altitude situé entre le vallon de Glière (non loin de Champagny-en-Vanoise) et le vallon de Rosuel (proche de Bourg-Saint-Maurice). Le refuge du Col du Palet se trouve sur la commune de Peisey-Nancroix.

Peut-être aurez vous la chance, durant votre étape dans le refuge du Col du Palet, d’apercevoir différents animaux emblématiques des Alpes :

  • des bouquetins,
  • des chamois,
  • et des gypaètes barbus.

Le parc national de la Vanoise est en effet le royaume naturel de toutes ces espèces. Sans parler de la vue que vous offrira ce refuge : vous resterez bouche-bée à coup sur face aux plus hauts sommets de Savoie :

  • La Grande Casse à 3855m,
  • Le Mont-Pourri à 3779m
  • et la Grande Sassière à 3747m.

Pour rejoindre cette pépite de refuge, il faut néanmoins être un minimum préparé. Vous aurez le choix entre trois itinéraires différents.

Le premier est au départ de Tignes et vous arriverez au refuge en 2h environ, avec un dénivelé de 550m.

Le second est au départ de Rosuel et vous en aurez pour 4h30 de marche et 1030 mètres de dénivelé.

Enfin, le troisième et dernier itinéraire est au départ de Laisonnay et compte 4h30 de marche et 1075 mètres de dénivelé. Il y en a pour tous les goûts et chaque itinéraire possède bien entendu son lot de surprises !

Le refuge d’En Beys dans les Pyrénées

Situé en Haute-Ariège, ce refuge d’En Beys est bâti sur le massif pyrénéen. Pour être encore un peu plus précis, ce refuge se trouve dans la réserve nationale de faune sauvage d’Orlu, au bord des étangs d’En Beys, à 1970.

Autant dire que ce refuge est l’endroit le plus approprié pour découvrir la faune du massif pyrénéen. Avec un peu de chance, vous ferez des rencontres avec de nombreux animaux :

  • un vautour fauve qui mesure en moyenne 2,80 m d’envergure,
  • le fameux gypaète barbu de 2,70 m d’envergure,
  • l’aigle royal de 2,20 m,
  • des ours bruns, même s’il est assez rare d’en croiser,
  • des loutres,
  • des desmans (on vous laisse découvrir par vous même de quoi il s’agit).

Après avoir observé la faune, pensez à prendre du temps pour vous ressourcer autour des étangs de la réserve, c’est un véritable havre de paix et de vie.

Alors pour le moment, vous êtes plutôt refuges pour randonnées en famille ou refuges pour observer l’environnement naturel qui les entoure ? Quelque soit votre choix pour le moment, nous pensons que celui-ci va changer avec la troisième catégorie de refuge que nous allons vous présenter de suite !

Les refuges aux meilleurs panoramas

Oui, certains refuges offres des paysages à couper le souffle, bien plus encore que ceux dont on vous a parlé plus haut. Trêve de bardages, découvrons les de suite !

Le refuge Alfred Wills en Haute-Savoie

Dans les Alpes et plus particulièrement en Haute-Savoie, les refuges sont nombreux. Certains possèdent cependant quelques atouts comme des paysages qui vous laisseront sans voix. C’est le cas du refuge Alfred Wills, à la fois authentique et confortable.

Ce refuge est à 2h de marche de Sixt Fer à Cheval et est situé en plein coeur de la réserve naturelle de Sixt-Passy. Depuis ce refuge, il vous suffira de continuer votre randonnée en direction du lac d’Anterne et du col du même nom pour jouir d’une vue imprenable sur le Mont-Blanc et sa chaîne de montagne. Nous ne savons toujours pas s’il s’agit d’un paysage ou d’un chef d’oeuvre, on vous laisse juger !

marmotte col d'Anterne - Chaîne du Mont-Blanc
Photo de Laurent Vriez – Wikimédia Commons

Le refuge de Presset, Beaufortain

C’est à 2514 mètres d’altitude et face à la Pierra Menta que vous trouverez le refuge de Presset. Il s’agit d’un refuge neuf (refait depuis 2013), qui garde tout de même des allures authentiques de refuge de montagne.

En plus du Pierra Menta, le refuge vous offrira un superbe spot sur le lac de Presset. C’est un petit havre de paradis où le temps se figera. Attention à ne pas y rester des jours voire des semaines, il faudra bien reprendre la route de votre randonnée à un moment donné !

Refuge de Presset, Beaufortain
Photo de Brassoud – Wikimédia Commons

Le refuge de Prariond

C’est à Val d’Isère que vous trouverez le refuge de Prariond. Ce refuge à 2324 mètres d’altitude est très simple d’accès : 1h de marche pour un chemin avec 300 mètres de dénivelé. Il n’existe qu’un seul chemin pour arriver au refuge de Prariond, il vous faudra partir du Pont-St-Charles en direction des sources de l’Italie et de l’Isère.

Le refuge de Prariond se situe, comme celui du Col du Palet, dans le parc national de la Vanoise. Vous l’aurez donc compris, vous ne serez pas déçus du panorama et encore moins de la très présente faune et flore. Pour une vue à couper le souffle, marchez en direction du Col de la Loze et admirez, tout simplement. Vos yeux se poseront assurément sur le Grand Paradis, un sommet des Alpes italiennes occidentales.

Le refuge de l’Aigle, au sommet du massif des Écrins

À mi-chemin entre les Alpes françaises et le massif des Écrins, vous prendrez place dans un lieu tout à fait hors du monde. C’est peut-être même le plus beau des refuges de France tant son emplacement est incroyable.

Il est situé au coeur d’une montagne, un emplacement idéal pour profiter des avantages des vacances montagnardes. Il est perché, c’est le terme, à 3450 mètres d’altitude. Le refuge de l’Aigle, qui se trouve dans le Parc national des Écrins, ouvre ses portes aux alpinistes qui souhaitent découvrir les voies de la Meije.

Photo de Loïc Perrin

Plusieurs heures de marche sont nécessaires pour accéder à ce refuge. C’est bien le prix à payer pour atteindre ce petit paradis qui flirte avec les nuages. Imaginez un coucher/lever de soleil observé depuis ce refuge qui prend des airs de toit du monde. Ce serait fantastique n’est-ce pas ? C’est peut-être aussi pour cela que ce refuge de l’Aigle porte ce nom et est depuis toujours catégorisé comme un refuge de rêve.

Le refuge d’Ayous dans les Pyrénées Atlantiques

Vous l’aurez compris, ce refuge se trouve dans le sud de la France, dans les Pyrénées Atlantiques. Vous voulez mieux géolocaliser le refuge d’Ayous ? Il se trouve dans la vallée d’Ossau, un véritable petit coin de paradis… Pour les amateurs de rap léger, on peut associer cet endroit à cette musique :

Pourquoi s’agit-il de l’un des plus beaux refuges français ? Tout simplement car vous aurez la chance d’apprécier la beauté de la nature avec le splendide lac Gentau ainsi que le Pic du Midi depuis ce refuge.

Important : il faut absolument observer le spectacle offert par un couché de soleil sur ces deux merveilles naturelles. Vous serez bluffés ! Passez y ensuite la nuit, il s’agit d’un refuge chaleureux qui vous permettra de faire étape entre deux sessions de randonnées.

Pour y accéder, rien de plus simple : laissez votre véhicule au niveau du lac de Bious-Artigue à 1422 mètres d’altitude et commencez à arpenter le sentier de la GR10. Seulement 600 mètres de dénivelé vous attendront, une simple formalité pour vous !

vue depuis le refuge d'Ayous - pyrénées orientale
Vue depuis le refuge d’Ayous – Photo par Myrabella – Wikimédia Commons

Les refuges-étapes, pour une ascension vers la Haute-Montagne

Les alpinistes et randonneurs souhaitant accéder à la Haute-Montagne sont obligés d’effectuer des étapes dans des refuges. Sans quoi, ils seraient livrés à eux même dans le froid et en altitude. Eh non, les ascensions en montagne ne se passent pas toutes comme dans le film : The Everest (très bon film par ailleurs). Découvrez les refuges qui vous permettront d’effectuer ce type d’étapes.

Le refuge des Conscrits, dans la réserve naturelle des Contamines

C’est à 2602 mètres d’altitude, après une ascension déjà conséquente, que vous trouverez le refuge des Conscrits. Ce refuge est situé aux portes de la Haute-Montagne, c’est l’endroit idéal pour une halte bien méritée dans l’ascension des alpinistes. Le refuge des Conscrits est aussi connu comme étant le point de départ de nombreuses courses de haute-montagne comme par exemple les exceptionnels Dômes de Miage.

Pour accéder au refuge des Conscrits, il vous suffira de suivre un itinéraire en balcon, après être passé par la passerelle aérienne, 60 mètres au dessus des gorges du sentier des conscrits. C’est un passage très sympathique, mêlant adrénaline et excitation ! Depuis les Contamines, le refuge est à 5h-6h de marche.

Vous connaissez la célèbre médaillée olympique de saut à ski, Coline Mattel ? Eh bien le refuge est tenu par sa maman, la montagne coule dans les veines de cette famille !

Le refuge du Col de la Vanoise

Depuis la station de Pralognan-la-Vanoise, vous pourrez partir vers la haute-montagne en faisant une halte au refuge du Col de la Vanoise. Ce refuge est au pied de la Grande Casse, un endroit stratégique où se reposer donc.

Pendant votre pause au refuge du Col de la Vanoise, vous pourrez vous relaxer au bord du lac Rond, à 5 minutes à peine du refuge. Que demander de mieux qu’un tel havre de paix pour se ressourcer avant de s’attaquer à une ascension en haute-montagne ?

À noter que ce refuge historique est très fréquenté, vous y ferez peut-être même de belle rencontre, allez savoir…

Le refuge du Goûter, la voie du Mont-Blanc

Connaissez-vous la fameuse “soucoupe volante” des Alpes françaises ? Elle est située à 3815 mètres d’altitude, perchée sur l’Aiguille du Goûter. Ce refuge porte ce nom en raison sa forme et du projet de prototype écologique extrême qu’il représente. Mais aussi car c’est le plus haut refuge gardé de France.

refuge du goûter aiguille du goûter chemin du mont-blanc alpinisme
Refuge du Goûter

Cependant, à cette altitude les nuits sont brèves et vous ne dormirez certainement pas beaucoup… Surtout si vous partez pour l’ascension du Mont-Blanc le lendemain.

Enfin, ce bâtiment hors normes et d’une modernité incroyable, dispose d’une capacité de 120 couchages. Il est réservé aux alpinistes confirmés.

Le refuge du Promontoire, dans le massif des Écrins

Encore une fois, le massif des Écrins et la Meije font parler d’eux. Ils abritent des refuges de qualité. Cette fois-ci, il s’agit du refuge du Promontoire. Ce dernier est perché à 3092 mètres d’altitude, sur l’arrête du même nom, orienté sud, sur la montagne de la Meije.

C’est le point de départ de la grande course de la traverse des différentes arrêtes de la Meije.

Pendant votre halte au refuge du Promontoire, profitez de votre temps de repos pour discuter avec le gardien du refuge qui n’est autre que le président de l’association Mountain Wilderness. La sauvegarde de l’environnement et des montagnes est un sujet qu’il affectionne beaucoup !

Le refuge du Soreiller

Le refuge du Soreiller à 2730 mètres d’altitude est un véritable lieu de culte pour les grimpeurs et les alpinistes. Cet endroit, situé en Oisans dans la commune de Saint Christophe-en-Oisans et au pied de la Dibona, accueille de nombreux passionnés d’ascension en haute-montagne. Petit plus, le refuge est équipé d’une douche solaire depuis peu !


Alors, quel type de montagnard êtes-vous ? Un alpiniste, un randonneur amoureux de la faune et la flore, une personne en quête des clichés les plus idylliques ?

Quoi qu’il en soit, il y aura un refuge pour vous cet été comme cet hiver pour vous permettre de faire une halte et de profiter de l’environnement naturel montagnard superbe dans lequel vous vous trouvez !

Partez à la montagne cet été avec Tictactrip. Pour trouver LA station qui vous correspond, cliquez-ici !