greve décembre - train flou greve des transports

Grève décembre des transports : toutes les infos !

Un peu à l’image de cette photo de couverture, nous allons voir flou alors que la grève des transports va toucher à la fois les trains mais aussi les métro de la capitale…

Oui, vous aussi vous êtes utilisateur régulier des transports en commun français ? On connait votre désarroi quant à l’annonce de cette grève générale et illimité qui va prendre effet le 5 décembre 2019… Quelle galère la greve! Décembre s’annonce compliqué à vivre… Dans une optique de vous conseiller au mieux et surtout de vous venir en aide lors de cette période de “crise”, nous avons décidé de vous rédiger ce petit article mettant en lumière les raisons de la grève, les actualités la concernant, mais aussi les alternatives et solutions envisageables pour vous déplacer !

Eh oui, on essaye de faire au mieux chez Tictactrip, alors que nos offres de transports en train vont également être impactées et que nous aussi, nous allons avoir beaucoup de difficultés à nous déplacer dans Paris principalement… Aller, la situation n’est pas si dramatique que ça, on vous dit tout ! Pour les actualités de cette période de grève, les informations se trouvent tout en bas. 😊

À découvrir pour cet hiver : Vacances de ski – quand partir au ski pas cher devient possible !

Les raisons de la grève illimitée du 5 décembre 2019

Plusieurs facteurs font que les syndicats aient incité les employés de la SNCF et de la RATP à se mettre en mouvement de grève. Mais quels sont ils et n’y a t il que ces deux Grands du transports qui sont touchés ?

La réforme du régime des retraites

Le point principal qui a lancé ce mouvement de grève à venir, concerne la réforme du régime des retraites. À compté du 1er janvier 2020, le régime spécial des employés de la SNCF et de la RATP sont menacés, avec une optique d’aller d’un calcul des retraites basé sur les 6 derniers mois de salaire à un système universel à points. Ce dernier semble au premier abord bien moins favorable et entraîne donc une contestation en bloc de la part des syndicats et employés. De plus, les cheminots comptent tout faire pour sauvegarder leurs points de pénibilité.

greve décembre - manifestation cheminots sud rail

Le ras-le-bol des cheminots

Le but de la grève des cheminots étant de “paralyser l’économie du pays” pour faire plier l’État. Voici l’interview d’un cheminot par BFM TV pour mieux comprendre leurs inquiétudes :

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/pourquoi-les-cheminots-feront-greve-le-5-decembre-1203406.html

Contrairement à une grève perlée, comme celle du printemps 2018, qui a lieu 2jours sur 5jours ouvrables, la grève illimitée est bien plus classique. Elle est nettement moins prévisible et bien plus perturbante pour l’entreprise touchée alors qu’elle implique que chaque jour, se tienne une assemblée générale des employés grévistes, qui voteront à main levée, la reconduction de cette grève le lendemain ou non. En plus, en fonction du résultat de ce vote, l’entreprise (ici SNCF ou RATP) devra à chaque jour, ré-adapter et informer les usagers sur son plan de transport, et ce en fonction des agents disponibles (non-grévistes) pour le jour même.

L’ouverture à la concurrence et la peur pour la sécurité de l’emploi

Également, les cheminots de la SNCF se sentent de moins en moins en sécurité dans leur travail. Il s’agit là à la fois d’insécurité physique alors que de nombreux postes de contrôleurs ont été supprimés à bord des trains de la SNCF, mais également une insécurité sociale suite à ce changement de statut prévu pour leur régime des retraites. Enfin, tout cela est également accentué par la peur pour leur emploi alors que l’arrivée de la concurrence sur le marché ferroviaire français va avoir lieu en 2020… D’autres grèves auront sûrement lieu par la suite donc.

Vers un service minimum ?

Le débat fait rage en France actuellement dans l’instauration ou non d’un service minimum alors que la grève illimitée du 5 décembre prochain fait peur à ses utilisateurs quotidiens … Même si cela est très peu probable à la vue des événements actuels, nous vous en informerons plus en détails une fois les dernières informations disponibles auprès du grand public (eh oui, même nous, nous sommes dans le flou…).

Une grève interprofessionnelle

Eh oui il faut bel et bien en avoir conscience alors que cette grève ne fait parler d’elle qu’au niveau des transports en commun : d’autres secteurs seront également touchés par ce jour de grève du 5 décembre. Effectivement, aéroports, universités, commissariats et casernes de pompier seront très certainement tous touchés par des grèves ce fameux 5 décembre. Le coté reconductible de cette grève ne sera cependant d’actualité que pour le domaine des transports.

D’autres contestations pour ce 5 décembre

Les enseignants et leurs salaires

Les enseignants aussi ont décidé de pousser un coup de gueule pour ce 5 décembre (décidément à ce rythme là toute la France sera dans la rue !), afin de protester contre leur salaires qu’ils jugent trop bas. Les réclamations des psychologues de l’éducation nationale ainsi que des enseignants portent sur de nouvelles indemnités et primes. Enfin, après le suicide tragique d’une directrice d’école au début du mois d’octobre, les réclamations de ce corps professionnel portent également sur davantage de moyens et de meilleures conditions de travail.

La Poste et les conditions de travail

Le service public que constitue La Poste va également être touché en ce 5 décembre. Pourquoi ?

Car La Poste, actuellement en réorganisation, connait un mouvement de grève qui ralentit le fonctionnement de l’entreprise depuis maintenant quelques semaines. Le mouvement a pour but de revendiquer de meilleures conditions de travail et de protéger ce service public.

Les étudiants en situation de précarité

Alors que tout début novembre, une triste nouvelle a vu le jour dans le monde étudiant : l’immolation d’un étudiant lyonnais, les syndicats ont décidé de se faire entendre et de mobiliser un maximum d’étudiants à participer à cette grève du 5 décembre. Leur but ? Lutter contre la précarité des étudiants qui, pour certains, travaillent sur leurs heures de cours pour vivre ou encore, arrêtent leurs études. Ce qui est inadmissible.

greve décembre - manifestation étudiante

Les gilets jaunes contre les taxes

Alors que l’anniversaire des un an du mouvement des gilets jaunes à été “fêté” il y a peu, le mouvement reste toujours d’actualité alors que les taxes ne baissent pas, et notamment sur le carburant. C’est pourquoi, ce 5 décembre, la grève touchera également 200 gilets jaunes qui ont voté pour manifester avec leurs propres revendications.

Quels sont les syndicats impliqués dans ce mouvement de grève interprofessionnelle ?

SNCF 🚄 :

  • CGT Cheminots
  • SUD Rail
  • UNSA Ferroviaire
  • CFDT Cheminots

RATP Ⓜ️ :

  • CGT
  • Force Ouvrière
  • CFE-CGC
  • Solidaires
  • Sud
  • Unsa

Contrôleurs Aérien 👨‍✈️ :

  • USAC-CGT

Secteur Aérien ✈️ :

  • SUD Aérien
  • Force Ouvrière
  • CGT

Pour en apprendre un peu plus sur les grèves SNCF, nous vous invitons à en découvrir plus ICI !

Les alternatives aux grèves, quelles sont elle ? 🤔

Bien entendu, nous n’allions pas vous laisser en galère alors que les transports en commun vont se faire rares la semaine prochaine ! C’est pourquoi nous avons essayé de vous regrouper diverses solutions pour vous déplacer, avec leurs avantages mais aussi inconvénients…

La voiture

Certes, prendre votre voiture (électrique de préférence pour les émissions de CO2), à partir du 5 décembre, vous permettra de vous déplacer mais c’est sans compter sur le trafic intense qu’il y aura à cette période. Les bouchons seront donc partout, surtout dans la capitale. Ce n’est donc pas forcément une très bonne idée que de prendre sa voiture… Sauf si vous êtes patient et que vous avez des covoitureurs à vos cotés pour faire passer le temps et l’énervement des bouchons… En plus, les Uber et taxis seront très certainement très demandés et également très cher de ce fait, faites attention !

Le bus

En fonction de si vous vous rendez au travail ou si vous comptez voyager, l’utilisation du bus pourrait être pertinente. Pour vous rendre au travail, le trafic routier risque d’être dense, donc ce ne sera pas forcément la solution la plus adéquate. Mais pour partir en séjour, privilégiez le bus et leurs offres low cost !

Les combinaisons

Vous les connaissez forcément, les combinaisons Tictactrip et notamment celle de Bus+Covoit’ pourraient vous sauver la mise durant cette période de grève ! On vous laisse directement les essayer sur notre site : www.tictactrip.eu .

Le télé-travail

Il va très certainement s’agir de la meilleure solution pour éviter d’être personnellement touché par cette grève et ses répercussions sur les transports et difficultés de déplacement. Voyez donc avec votre supérieur s’il est possible pour vous de passer en télé-travail de façon exceptionnelle pour cette période de grève ! 😉 Après on le sait, tout dépends de votre profession …

Le transport urbain

Même si celui-ci aussi risque d’être très dense dans les grandes villes, il reste envisageable pour vous rendre sur votre lieu de travail (en fonction bien sûr de la distance séparant votre domicile de votre travail). On regroupe ici donc, les trottinettes électriques, les vélos urbains du type vélib‘ mais aussi les city scoot’ ou encore les autolib’ ! Ce sont tant de solutions qui peuvent vous permettre de vous déplacer. Attention encore une fois au trafic qui sera intense…

Les actualités sur cette période de greve des trains

Communication des informations trafic

Alors que la SNCF a décidé de publier un communiqué ce mercredi 27 novembre 2019, plusieurs informations importantes peuvent vous intéresser. La SNCF a promis à ses usagers, qu’elle les informerai chaque jour, de l’état du trafic et donc des perturbations pour les deux jours à venir. Une telle initiative permettant aux usagers de s’organiser en ayant conscience de la situation liée au mouvement de grève.

Ces informations seront alors disponibles chaque jour à 17h. Vous pourrez les retrouver directement sur les sites de la SNCF : Oui.sncf ainsi que sncf.com ou encore sur les assistants et applications mobiles de la SNCF. Pour les usagers ayant communiqués à la SNCF leurs coordonnées (numéro de téléphone mobile), ceux-ci recevront même des SMS d’information trafic.

Pour un petit récapitulatif, toutes les informations seront donc disponibles sur :

  • L’assistant SNCF (appli SNCF) > Menu (icône en haut à gauche) > Infos trafic
  • sncf.com > Itinéraires et réservation > Informations trafic
  • Par téléphone au 3635 “Horaires” (numéro non surtaxé). Le numéro gratuit 0805 90 36 35 sera activé le 05/12.
  • OUIGO : sur www.ouigo.com/horaires
  • Recontact TGV, INTERCITÉS et OUIGO vers tous les clients ayant communiqué leurs coordonnées : par sms ou e-mail, quelle que soit la situation de leur train (info si train supprimé ou circulant normalement).

Billetterie fermée pour tout trajet SNCF entre le 5 et le 8 décembre 2019

Dans une optique de permettre aux voyageurs, ayant déjà réservé leurs billets à l’avance pour des trajets entre le 5 et le 8 décembre, de se rendre à destination, la SNCF a décidé de fermer sa billetterie pour cette période. De ce fait, si un train est supprimé (très fortement probable), ces personnes pourront dès lors se rabattre sur un train effectif. Mais la SNCF met les usagers en garde, elle ne garantira cependant pas de places assises à bord de ces trains.

Aussi, la SNCF à précisé que : “« Pour les voyages TGV en France et Intercités du 5 au 9 décembre, nos clients pourront échanger leur billet de train ou faire une demande de remboursement sans frais ni surcoût, y compris pour des tarifs non échangeables- non remboursables, avant départ ». Vous voilà rassuré ! D’autant plus que la SNCF a ajouté ce mardi 2 décembre : “Dans le cas d’une impossibilité à voyager, les billets du 5 au 8 Décembre inclus seront échangeables et remboursables sans frais, et ce même pour les billets “non échangeables et non remboursables” et billets RIT”. Plutôt top comme nouvelle non ?

Perturbations du 5 décembre 2019 : toutes les informations par ligne !

Ça y est, on en sait un peu plus sur les perturbations de la SNCF pour cette journée du 5 décembre 2019. Voici, par ligne et type de transport, les perturbations auxquelles il faut s’attendre :

  • TGV : 1 train sur 10 en moyenne
    • Axe Est : 1 train sur 6
    • Axe Atlantique : 1 train sur 10
    • Axe Nord : 1 train sur 6
    • Axe Sud Est : 1 train sur 10
    • Intersecteurs : pas de circulation
    • Ouigo : 1 train sur 6
       
  • International : 
    • Eurostar : 1 train sur 2
    • Thalys : 2 trains sur 3
    • Lyria : 1 aller-retour
    • TGV vers France – Italie : aucune circulation
    • TGV et ICE vers Allemagne : aucune circulation
    • TGV vers Espagne : 1 aller-retour
       
  • Intercités : 1 train sur 10 en moyenne
    • Trains Intercités de jour : 1 train sur 10
    • Trains Intercités de nuit : pas de circulation 
      • Paris – Clermont Ferrand : 1 aller-retour au départ de la gare de Paris-Lyon
      • Paris Nevers : aucune circulation
      • Paris – Brive : 1 aller-retour
      • Bordeaux – Marseille : aucune circulation
      • Nantes – Bordeaux : aucune circulation
      • Nantes – Lyon : aucune circulation
      • Clermont Ferrand – Béziers : aucune circulation
      • Clermont Ferrand – Lyon : aucune circulation
      • Caen – Le Mans – Tours : aucune circulation
      • Toulouse – Hendaye : aucune circulation
      • Paris – Rouen – Le Havre : 2 allers-retours
      • Paris-Caen-Cherbourg : aucune circulation
      • Paris – Granville : aucune circulation
         
  • TER : 1 circulation sur 5 en moyenne (essentiellement assurée par bus)

La Direction de la SNCF a d’autant plus communiqué, en ce jeudi 5 décembre, quelques chiffres sur le mouvement social qui se tient contre le régime des retraites. Ce jour, le taux global de grévistes est mesuré à 55,6%. 85,7% des grévistes sont des conducteurs, la catégorie de personnel la plus représentée dans ce mouvement social au sein de la SNCF.


Quoi qu’il en soit, on espère de tout coeur que vous allez réussir à vivre sans pression aucune ni sans trop de désagréments liés à ces différentes grèves interprofessionnelles et notamment celles du domaine des transports en commun… Bon courage à tous, nous sommes ensemble pour cette greve décembre ! 💪🏼