8 juin 2021 Voyage Éco-Responsable

Covoiturage : une pratique écologique en pleine expansion

J
Jérémy Secula

Mis à jour le 2 décembre 2021

De plus en plus répandu malgré les restrictions liées à la crise sanitaire, le covoiturage continue de remporter un franc succès.

Pratique et économique, ce moyen de locomotion écoresponsable permet également de faire des rencontres et d’améliorer ses liens sociaux.

Mais avec l’épidémie de coronavirus et les restrictions sanitaires qui en découlent, le covoiturage se fait désormais tout petit… Pourtant, à l’abri des regards, il continue de se développer.

Découvrez aussi notre article sur les tendances du tourisme en 2021 :

​La ville de Montpellier encourage le covoiturage régulier

Véritable passerelle dans la transition écologique, le covoiturage est de plus en plus encouragé par les communes de France.

À Montpellier, la Métropole a même récemment décidé d’offrir à tous ses habitants les trajets de covoiturage du domicile au travail.

Une mise en place d’une telle ampleur ne devraient pas manquer d’inspirer d’autres moyennes voire petites communes.

Afin de ne pas se lancer aveuglément dans un tel projet, chaque ville peut, au préalable, effectuer un sondage en ligne auprès de sa population.

Avec ce type d’outil, les communes pourront savoir si un covoiturage régulier et subventionné pourrait intéresser assez de monde pour être efficace et rentable.

​Un succès silencieux mais grandissant

Version bien plus moderne de l’auto-stop, le covoiturage existe en réalité depuis plus de 90 ans !

Cependant, ces dernières années, les choses ont grandement évolué.

Si l’auto-stop a lui, quasiment disparu, le covoiturage s’est considérablement développé, grâce à l’émergence de multiples applications comme Blablacar, Klaxit, Karos, Citygo ou encore La Roue Verte.

D’ailleurs, on vous recommande de passer par Tictactrip pour être encore plus éco-responsable !

Avantageuse sur de nombreux plans, cette pratique est idéale pour ceux qui souhaite économiser de l’argent tout en protégeant l’environnement.

Contrairement au développement de nouvelles technologies comme les trottinettes ou les vélos électriques, le covoiturage se développe tout en restant silencieux.

C’est pourquoi, à l’image de Montpellier, certaines communes tentent de trouver des solutions pour démocratiser cette pratique.

Aussi, depuis 2019, les collectivités et Pôle Emploi, apportent une subvention supplémentaire à tous les conducteurs qui acceptent d’ouvrir les portes de leur véhicule.

co-voiturage entre inconnu, voyage découverte

​Comme un réseau de transports en commun

L’idée qui revient régulièrement concernant le covoiturage, serait de créer un circuit bien défini pouvant s’apparenter à un réseau de transports en commun.

Des numéros de ligne, des arrêts signalés par des pancartes et une fréquence de passage de moins de 10 minutes (comme pour les métros)…

Autant de mises en place qui pourraient faciliter encore plus le développement du covoiturage dans les grandes villes comme dans les petites.

Thomas Matagne, président-fondateur de la plateforme Ecov, songe déjà à un tel projet :

Il faut analyser le réseau routier et déterminer les points de convergence des gens afin de les capter et de leur offrir une fréquence suffisante»

Analyse-t-il avec enthousiasme.

Des partenariats avec les entreprises

Dans le même temps, certaines autres applications, comme Klaxit, s’activent à trouver et signer des partenariats avec des entreprises impliquant les salariés.

Pour éviter au maximum l’autosolisme (fait de voyager seul dans sa voiture), les déplacements domicile-travail sont donc désormais encouragés par les entreprises elles-mêmes.

Par exemple, après signature d’un partenariat, la société Arval peut se targuer d’avoir 12% de ses déplacements liés au covoiturage, contre 2% pour les entreprises qui n’ont pas signé de contrat d’accompagnement.

​Les avantages de covoiturer sur de longs trajets

Si le covoiturage est une solution plus répandue pour réaliser les petits trajets du quotidien, il est en revanche un peu moins utilisé pour voyager sur de longues distances.

Pourtant, il reste tout aussi facile à organiser, économique et surtout écologique.

Conscients de ce dernier aspect très important, 62% de Français affirment faire régulièrement le choix du covoiturage par souci environnemental.

Ainsi, au cours de l’année 2019, près de 272 746 tonnes de CO2 ont été évitées à la France.

Autre avantage particulièrement important lorsque l’on choisit le covoiturage pour de longues distances : l’économie.

En effet, ce type de mobilité permet de partager les dépenses liées aux péages mais aussi à l’essence.

Logiquement, plus vous êtes nombreux dans la voiture (dans la limite des places disponibles), plus la somme finale que vous paierez à l’issu de votre voyage sera basse.

Pour exemple, à raison de quatre personne dans un même véhicule, un trajet Paris-Marseille vous reviendra environ à seulement 31 € contre 114 € si vous aviez été seul dans votre voiture !

Une pratique qui n’est pas innée

Malgré les avantages toujours plus nombreux du covoiturage, de nombreuses personnes restent sceptiques concernant cette pratique en plein essor.

Considérée comme trop risquée pour certains, d’autres ne se sentent pas spécialement à l’aise à l’idée de voyager (que ce soit sur une longue ou une courte distance) avec une personne qu’ils ne connaissent pas.

En effet, rassurer les gens et créer une communauté fidèle de covoitureurs n’est pas une chose naturelle et aisée.

C’est pourquoi les communes et les collectivités s’acharnent à proposer toujours plus d’offres avantageuses, aussi bien pour les conducteurs que pour les passagers.

En Ardèche, des jeunes en service civique ont même récemment été recrutés pour faire de l’animation et sensibiliser au principe du covoiturage.


Alors vous en avez appris plus sur l’importance du co-voiturage ?

Nous, chez Tictactrip, on prône les mobilités douces et le co-voiturage en fait partie !

N’hésitez pas à avoir la main verte lors de vos prochain voyages et privilégier les transports éco-responsables !