27 février 2020 Voyager Tout Simplement

Wwoofing France & dans le monde : un voyage économique et bio !

Q
Quentin Saboureau

Mis à jour le 16 juillet 2021

Chacun est soucieux de ses modes de consommation et cela touche aussi le tourisme. De plus en plus de personnes recherchent l’authenticité et le retour à la nature pour voyager à prix mini.

Le wwoofing France et dans le monde représentent sûrement la solution tendance du moment !

Surtout dans la société dans laquelle nous vivons, toujours plus connectée et dépendante de ces technologies, un retour à la « normale » et à la nature ne peut que faire un grand bien !

On vous explique ce que c’est.

Vous serez aussi intéressé par : Les transports de demain : les enjeux de mobilité verte et mobilité durable !

 Que signifie le mot woofing ?

Le woofing ou wwoofing est l’acronyme de « world wide opportunities on organique farms » et désigne le fait de partir en voyage à la campagne, pour travailler dans une ferme biologique et se détendre. 

wwoofing france - ferme organique verdoyante champs

Le terme HelpX (pour help exchange) est également utiliser pour désigner ce genre de pratique. Il s’agit en effet d’un échange de services.

Les voyageurs aident le fermier pas un travail de quelques heures par jour, tandis que l’agriculteur aide ses hôtes à voyager en leur offrant le gîte et le couvert. 

Ce genre de voyage offre l’opportunité de découvrir de nouvelles régions ou de nouveaux pays, tout en étant en contact direct avec la population locale et en faisant un acte de volontariat.

De plus, il permet d’apprendre de nouvelles techniques d’agriculture, de jardinage, de cueillette ou encore d’élevage.

Le woofing peut être vu comme une première expérience dans le domaine de l’agriculture, comme un acte de bénévolat envers une exploitation agricole ou tout simplement comme un voyage dépaysant et reposant, mais pas cher. 

Le woofing vu comme un acte écologique d’entraide.

De nombreux voyageurs effectuant un voyage wwoof le font pour sa cause écologique et humaine.

En effet, woofer vous permet de vous impliquer dans une agriculture biologique. Eh oui, le verbe woofer existe réellement, mais pas encore dans le dico ahah !

Par la suite, cela vous permettra d’appliquer ces gestes à la maison, en installant votre propre potager ou tout simplement en achetant des produits locaux et bio, afin de soutenir les activités similaires à celles dans laquelle vous vous êtes impliqués durant les vacances.

Le woofing vu comme un voyage de découverte.

Mis à part son côté humanitaire, partir en woofing est souvent également perçu comme un séjour chez l’habitant rempli de découvertes en tout genre. 

Premièrement, il vous permet d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences en termes d’agriculture. 

wwoofing france - moutons dans un champs

Deuxièmement, il permet de découvrir de nouvelles cultures et de nouvelles personnes. Le voyage wwoof est souvent riche en émotions et en humanité.

Il permet également d’aller à la rencontre des animaux et d’apprendre davantage sur eux. Des vaches, chèvres et cochons dans nos campagnes, aux singes et lamas à l’autre bout du monde, le contact animalier peut, lui-aussi, être une source de découverte exceptionnelle. 

Où partir en woofing en Europe ?

Les fermes biologiques étant prêtes à accueillir des citadins en l’échange de quelques heures de travail sont assez nombreuses et se trouvent dans le monde entier.

Cependant, si vous voulez rester dans une optique de voyage écologique, il est préférable de rester en Europe afin de limiter les trajets et d’éviter les moyens de transports tels que l’avion.

Voici donc les destinations pour voyager autrement tout en restant dans une optique de respect de l’environnement. 

Les destinations européennes prisées des woofeurs.

 L’Europe est le continent dans lequel le woofing est le plus développé. Dans presque toute l’Europe, vous trouverez des exploitations agricoles ou autres types de fermes qui accueillent les voyageurs pour leurs vacances.

Les pays les plus friands du wwoofing sont la France, l’Espagne, l’Allemagne et bien évidement, le pays fondateur du concept, le Royaume-Unis.

Cependant, il est possible de trouver une ferme bio dans la plupart des pays européen. 

Les types d’établissement fortement appréciés des woofeurs en Europe sont les suivants :

  • Une ferme pédagogique : souvent appréciées des familles, elles permettent aux enfants de s’appliquer, eux aussi, dans la cause. Les activités sont alors présentées de manière ludiques et montre aux enfants une nouvelle façon de voyager. 
  • Une ferme équestre : les amateurs d’animaux et plus particulièrement de chevaux se font un plaisir de voyager dans les petites fermes équestres. Elles se trouvent principalement en Angleterre et en France
  • Une ferme biologique pratiquant la permaculture : beaucoup de vacanciers aime utiliser ce temps pour apprendre des techniques qu’ils peuvent reproduire chez eux. La permaculture est donc une technique de jardinage que de nombreux amateurs aimeraient découvrir. 

Comment faire du woofing en France ? 

La France étant un des pays proposant le plus de séjours en Wwoofing France, vous n’avez pas besoin d’aller bien loin pour trouver votre lieu de vacances. Il est vrai que le voyage sera moins dépaysant, mais l’expérience peut être tout aussi exceptionnelle ! 

wwoofing france - femme dans un champs de ferme organique

C’est dans les régions d’Auvergne-Rhône-Alpes, d’Aquitaine, du Limousin, Poitou-Charentes et dans les Pyrénées que vous trouverez le plus de fermes auberges. Il y en a aussi un beau nombre en Normandie et en Bretagne. Voici les étapes à suivre pour woofer en France

  1. Il faut se rendre sur le site wwoof France et adhérer à l’association. Vous devrez alors payer une cotisation annuelle de 15€.  
  2. Vous recevrez alors par mail la liste des fermes qui accueillent les bénévoles avec leurs coordonnées. 
  3. Vous pouvez alors contacter l’établissement dans lequel vous voulez vous rendre. 

Pour se rendre dans d’autres pays, la même démarche est de mise. La cotisation est différente d’un pays à l’autre. Elle est par exemple de 40 dollars aux USA et est gratuite en Pologne. 

Où partir en Woofing dans le monde ? 

Pour les voyageurs qui considèrent le woofing plutôt comme une source de découverte, de nombreuses destinations sont également disponibles et permettent un dépaysement total.

Si vous voulez, il est possible d’effectuer un véritable tour du monde en woofing, en restant loin des sentiers battus. Voici une liste des destinations les plus prisées dans chaque continent. 

Les destinations mondiales pour le woofing – Woofing en Afrique

Plusieurs pays africains proposent des séjours écologiques chez les fermiers, entre-autre le Cameroun, le Nigeria, le Sierra Leon, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et le Togo. Le but de ces voyages sont souvent différents des voyages dans les pays développés.

Il s’agit soit d’un projet humanitaire, afin d’aider les populations locales, soit un projet d’aide aux animaux. De nombreuses fermes africaines sont en réalité des associations aidant les animaux dans un parc naturel. 

Un voyage wwoof en Afrique propose donc une expérience complètement différente des autres, d’un point de vue plutôt d’entraide que de loisir. 

Woofer en Amérique

 En Amérique du Nord comme en Amérique du Sud, vous trouverez des fermes écologiques au Canada, au Chili, au Costa Rica, au Guatemala, au Mexique et bien évidement aux USA.

La particularité de woofer dans ces pays est que vous pouvez trouver différents types d’accueillants que dans la plupart des autres pays. 

En particulier, vous pourrez passer votre week-end dans un ranch, au milieu des élevages de chevaux et des troupeaux de bovins… une expérience unique pour les amateurs de western ou d’équitation. 

Wwoofing en Asie 

Sur le continent asiatique, le panier de destination est le deuxième plus large après l’Europe. L’Australie, la Chine, la Nouvelle Zélande et l’Inde sont les pays proposant le plus d’auberges, au vu de leur taille.

Cependant, le Japon, la Thaïlande, le Sri Lanka ou encore les Philippines proposent des lieux de woofing tous plus dépaysants les uns des autres. 

Woofing dans le Moyen-Orient

Seulement 2 pays du Moyen-Orient proposent du travail à la ferme en l’échange d’être nourri et logé, Israël et la Turquie.

Dû à l’instabilité politique dans bon nombre d’entre eux, le woofing ne s’est pas encore énormément dans les pays du golfe.

Pourtant, de belles expériences peuvent être vécues dans cette région et de nombreuses choses sont à découvrir et à visiter lors de votre temps libre. 

Les difficultés de voyager en woofing à l’étranger. 

Partir en découverte d’une ferme à l’étranger permet de découvrir la vie locale et de se dépayser complètement. Cependant, il y a quelques difficultés qui sont souvent oubliées. 

Premièrement, un paysan parle rarement l’anglais. La seule langue que vous pourrez utiliser sera souvent la langue locale. La communication peut alors parfois être compliquée… bien que cela donne du charme au voyage. 

Deuxièmement, les moyens de locomotion pour se rendre à la ferme sont souvent rares voir inexistants. Il faut donc bien se renseigner sur les moyens de transports à utiliser pour arriver à destination.

Dernièrement, les fermes se trouvent souvent assez éloignées des villes. Une fois sur place, il vous sera parfois compliqué de vous déplacer afin de visiter les autres régions du pays. Il faut donc bien vous renseigner sur la localisation de la ferme avant de vous engager. 


Le woofing est un style de voyage merveilleux qui vous permet de vivre une expérience unique dans le monde agricole.

Les destinations sont multiples, qu’elles soient proches ou éloignées, le dépaysement est assuré et vous reviendrez des souvenirs plein la tête…

Alors n’attendez plus, devenez woofeur !