14 mai 2022 Voyage Éco-Responsable

Voyage Écolo : 8 bonnes pratiques pour devenir éco-responsable ! | 2022

J
Jérémy Secula

Mis à jour le 1 août 2022

Une note pour cet article ?

Vous êtes-vous déjà senti frustré par le coût des voyages ?

Avez-vous mauvaise conscience après vous être envolé vers un endroit auquel vous ne pensez pas ou vous préoccupez-vous de l’impact environnemental de votre visite ?

Nous sommes là pour vous aider. Voici quelques conseils pour rendre votre prochain voyage plus écologique !

1. Voyage éco friendly: Prendre le train

On pourrait penser que l’avion est toujours mieux, mais prendre l’avion pose son lot de problèmes.

En effet, les émissions élevées de kérosène et le fait que de nombreux gouvernements et compagnies limitent les vols au-dessus des zones fortement peuplées sont problématiques pour l’environnement.

Le transport aérien, notamment en ville jouent une part dans la pollution de notre atmosphère.

Et surtout, pour les personnes qui habitent près d’Orly ou bien de l’aéroport Charles De Gaulle, c’est bruyant et mauvais pour la situation.

eco voyage : train éco-responsable
L’utilisation du train est « meilleur » d’un point de vue pollution.

Ce type de transport peut avoir un impact réduit sur votre empreinte carbone du début à la fin de votre voyage.

Qu’il s’agisse de son transport jusqu’à votre destination finale et de sa réutilisation pour d’autres voyages (comme ici) ou de ses caractéristiques d’économie d’énergie comme les détecteurs de présence dans les sièges, vous serez plus éco-responsable en favorisant ce type de transport terrestre.

Le saviez-vous ? Un trajet Paris-Marseille en train est 40 fois moins polluant qu’un trajet en avion ? Et le gain de temps n’est pas si considérable que ça !

Sources et chiffres : ADEME.fr

2. Voyage éco responsable : Choisir le bus !

Dans de nombreux pays, le bus est l’un des meilleurs moyens de se déplacer, en particulier dans les pays en développement où les voyages en avion sont souvent trop chers.

voyages eco responsable en bus
Les bus sont écologiques car ils consomment moins d’énergie que les voitures et les trains, ce qui signifie que le fait de brûler moins de carburant entraîne moins d’émissions de CO2 provenant du moteur et du système d’échappement.

Dans la mesure du possible, choisissez des autocars dotés de moteurs à faibles émissions et des trains équipés de freins à récupération, qui réinjectent de l’électricité dans le réseau lors des freinages afin de ne pas avoir à recourir autant à d’autres sources d’énergie.

Comme ça, cela peut paraître compliqué, mais de nombreux acteurs mettent déjà en place des solutions de bus électriques ou qui fonctionnent à l’hydrogène.

Une véritable innovation qui mérite d’être applaudie, car ces acteurs cherchent à mettre en avant l’écomobilité pour notre bien !

3. Favoriser le principe de circuit court : les produits alimentaires locaux

Acheter des produits frais et de saison est l’un des meilleurs moyens de réduire les coûts de transport.

L’achat de fruits et légumes frais qui ne sont pas importés de milliers de kilomètres a un impact considérable sur vos dépenses si l’on pense à la tonne d’émissions de carbone nécessaire pour acheminer les produits jusqu’à vous !

De plus, la consommation de produits locaux présente de nombreux avantages pour les communautés locales.

bonne pratique écologique : circuit court et consommation locale
En favorisant les circuits courts, nous pouvons soutenir les agriculteurs et les artisans locaux et par conséquent créer des emplois dans notre propre communauté.

Les produits locaux sont également généralement plus frais et plus nutritifs que les produits importés, ce qui est bénéfique pour notre santé.

De plus, en achetant localement, nous pouvons facilement vérifier la qualité des produits et les conditions dans lesquelles ils ont été produits – deux facteurs importants pour s’assurer que nous obtenons les meilleurs produits possibles.

En bref, il existe de nombreuses bonnes raisons de soutenir vos producteurs locaux en achetant localement chaque fois que possible.

4. Agence éco-responsables : Favoriser les acteurs qui respectent l’environnement

La meilleure façon de réduire l’impact environnemental de votre voyage est d’éviter complètement le transport aérien, mais ce n’est pas toujours possible, alors assurez-vous de trouver un fournisseur de voyages respectueux de l’environnement avec lequel vous réservez !

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles il est important de soutenir et d’encourager les agences de voyage respectueuses de l’environnement.

L’un des avantages les plus importants de ce type d’agences est qu’elles peuvent contribuer à réduire notre impact global sur l’environnement.

Par exemple, en sélectionnant soigneusement les hôtels, les moyens de transport et d’autres aspects de votre voyage, une agence écologique peut minimiser la quantité d’énergie et de ressources nécessaires à votre voyage.

Ces types d’agences peuvent souvent donner un aperçu des industries, des cultures et des communautés locales.

En voyageant avec une agence qui se consacre au respect des traditions et des économies locales, vous pouvez vivre une expérience plus significative et plus enrichissante tout en favorisant la durabilité à long terme dans les régions du monde entier.

En définitif, si nous voulons préserver la santé de notre planète et faire en sorte que les générations futures puissent profiter de sa beauté et de sa diversité, il est essentiel que nous soutenions les agences de voyage responsables qui placent les besoins de l’environnement au centre de leur travail.

5. Action éco-responsable : Créer une affiche de voyage

Les affiches de voyage ne sont pas nécessairement toujours utilisées par les compagnies de transport, mais les particuliers s’en servent également pour garder une trace de leur destination.

Elle fonctionnerait davantage comme une carte archéologique que comme une affiche générique.

Vous pouvez utiliser des sites qui vous donneront des modèles tout prêts et vous aideront à créer une affiche qui vous aidera dans votre voyage.

6. Geste éco-responsable : Pratiquer de l’auto-stop

Faites-vous prendre en stop par un conducteur de train ou un mécanicien d’avion et utilisez les transports publics.

L’auto-stop est l’un des moyens les plus faciles de réduire votre empreinte carbone. Les automobilistes ont l’habitude de voir des auto-stoppeurs sur les autoroutes longue distance et vous pouvez être pris à peu près n’importe où !

auto-stop : pratique éco-responsable

De plus, l’auto-stop n’est pas cher et vous pouvez souvent partir gratuitement si vous tendez le pouce assez longtemps dans certains endroits, pas seulement au Japon mais aussi en Europe !

Vous pouvez faire cela même dans des endroits comme le Canada ou la Nouvelle-Zélande où les conducteurs sont très mauvais.

7. Vêtements éco responsable : Privilégier l’occasion

Croyez-le ou non, cela a aussi un impact sur l’environnement !

Acheter des vêtements d’occasion est un bon moyen de réduire la quantité de fabrication nécessaire et d’éviter que les gens ne jettent tous leurs vêtements. Lorsque vous avez fini de les porter, vous pouvez les renvoyer pour qu’ils soient revendus !

Voyagez quand il y a moins de touristes, par exemple en hiver.

Ce n’est un secret pour personne que le tourisme joue un rôle important dans l’industrie du voyage et de nombreux voyageurs essaient de visiter les endroits où il y a le plus de touristes.

C’est peut-être parce qu’ils veulent avoir une vision parfaite de la carte postale ou parce qu’ils veulent simplement que la foule disparaisse.

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de voyager, mais en voyageant pendant les mois creuses, vous pouvez éviter certains de ces impacts environnementaux négatifs.

8. Respecter l’environnement : Faire des dons

N’oubliez pas que, où que vous soyez, il y a une culture autochtone qui vit dans la région depuis des générations. Si vous voulez vraiment que votre voyage soit respectueux de l’environnement, donnez-leur !

Donnez des vêtements, des articles de toilette et de la nourriture pour les refuges pour sans-abri lorsque vous rentrez chez vous.

Un excellent exemple est Free The Children, qui collecte tout, des vêtements aux jouets, pour des organisations caritatives dans les pays en développement.


Alors vous avez appris quelque chose de nouveau ?

Être plus soucieux de l’environnement, c’est important, surtout quand on voit le dernier rapport du GIEC…

Mettez en place toutes ces bonnes actions, car ce ne sont qu’une « initiation » à voyager plus respectueusement de l’environnement.

Une note pour cet article ?