demande de permis international - permis dans la poche

Conduire à l’étranger: l’obligation d’une demande de permis international ?

Dernière modification le

Pour avoir son autonomie et être en mesure de se déplacer librement durant un voyage à l’étranger, mais est-il indispensable de faire une demande de permis international ?

Les règles qui encadrent cette question varient avec les pays vers lesquels le voyage est effectué. De manière générale, afin d’éviter de dépendre des transports en commun ou d’un chauffeur, être informé des règles applicables permet d’éviter toute déconvenue.

En tout état de cause, l’obtention de ce titre est soumise à une procédure et à des délais. De ce fait, avant un voyage et à défaut de certitudes quant aux règles en vigueur sur le territoire de destination, il est toujours préférable de veiller à avoir son permis international.

Cet article pourra vous plaire aussi : Comment préparer son voyage en voiture électrique ?

Le permis international et son utilité dans le cadre d’un voyage

Le permis de conduire international se présente sous les traits d’un papier de couleur blanche dont le format est harmonisé sur le plan international. Il permet à son titulaire de conduire une voiture sur le territoire d’un pays où son permis national n’est pas reconnu.

Afin de renseigner sur la capacité de son titulaire, le voyageur, à conduire une voiture, ce titre de conduite est traduit en plusieurs langues, ce qui le rend compréhensible pour les autorités du pays de destination et pour les agences locales de location de voitures.

Pris isolément, ce document n’a aucune valeur. Ainsi, lors d’un contrôle, il doit systématiquement être présenté en même temps que le permis national en cours de validité. Il ne remplace donc pas le permis national.

Un titre soumis à des formalités

Les pièces à fournir

La demande de permis international est à adresser à la préfecture ou à la sous-préfecture, ou encore à la préfecture de police si l’on réside à Paris. La procédure n’est soumise à aucun paiement de frais. Le dossier doit comporter les pièces suivantes :

  • Un formulaire à télécharger, remplir et signer ;
  • Deux photos d’identité ;
  • Une photocopie de la pièce d’identité ou du passeport ;
  • Un justificatif de domicile ;
  • Une photocopie du permis de conduire.
documents à remplir - demande de permis international

Autres détails sur la procédure

Le dossier peut être envoyé par courrier recommandé avec accusé de réception ou déposé physiquement à la préfecture. Le titre peut alors être obtenu soit après quelques heures, soit après 15 jours, en fonction de la préfecture sollicitée.

Une fois obtenu, il est valable pour une période de trois ans. A l’issue de cette période, la demande peut être renouvelée.

La diversité des règlementations

Il est utile de se renseigner sur votre voyage et notamment sur les informations relatives à la conduite de véhicules automobiles avant toute démarche vers l’étranger.

En Europe

Hors de France, au sein des vingt-six autres pays de l’Union Européenne (UE), il suffit d’avoir son permis national et son passeport pour être en droit de conduire. Donc pas besoin de faire de demande de permis international. Attention cependant à ce que votre permis national soit bel et bien en cours de validité.

Hors de la zone UE, la même règle est étendue aux pays de l’Espace Economique Européen (EEE) qui sont :

  • L’Islande ;
  • La Norvège ;
  • La Suisse ;
  • Le Liechtenstein.

En Amérique du Nord

La règle valable dans l’UE s’applique aussi au Canada et aux Etats-Unis, mais seulement dans une certaine mesure : le permis national et le passeport suffisent pour un séjour dont la durée n’excède pas trois mois.

Pour un séjour dépassant cette durée, il faut soit repasser les épreuves donnant droit au permis de conduire soit échanger son permis national contre son équivalent local.

demande de permis international - voiture sur la route montagne et nuages

Ces règles ne sont cependant pas absolues. Ainsi, aux Etats-Unis, une majorité d’agences locales de location de véhicules a tendance à exiger un titre international, contrairement à la règlementation en vigueur.

De même, l’Etat de Floride impose aux personnes titulaires d’un permis de conduire étranger de disposer d’un titre international si elles désirent conduire sur son territoire. Si vous visitez ses célèbres plages, pensez à faire un souvenir !

Dans le reste du monde

La règle générale consiste à avoir son permis national en cours de validité ainsi que sa version internationale afin d’éviter toute situation compliquée. A titre d’exemples, cette règle est valable :

  • Sur le continent africain: aux Seychelles ou au Maroc ;
  • Sur le continent sud-américain: au Brésil ;
  • Sur le continent nord-américain: à Cuba ;
  • Sur le continent asiatique: au Qatar ou en Thaïlande.

Pour des séjours durables dans ces régions, il est possible d’échanger son permis national avec son équivalent local, sans avoir à se soumettre à nouveau aux épreuves de passage du permis.

Il existe d’autres pays au sein desquels ces règles ne s’appliquent pas. Sur ces territoires, il faut présenter son permis national et sa traduction afin de se faire délivrer une autorisation spécifique pour avoir le droit de conduire un véhicule automobile.


Vous pouvez consulter un article ici qui donne plus de détails sur le permis international pour conduire à l’étranger.